En ces temps de prise de conscience écologique et de coût des carburants de plus en plus élevé, le comportement des conducteurs tend à changer en faveur d’une conduite économique. Celle-ci permet de réduire la consommation de votre véhicule, donc la pollution globale due aux rejets de gaz. Mais saviez-vous que cela impacte également la sécurité routière ?

Qu’est-ce que la conduite économique ou éco-conduite ?

Il s’agit d’une façon de conduire plus souple, plus sereine, visant à moins “tirer” sur le moteur et donc, à réduire sa consommation de carburant. Dans les grandes lignes, cela repose sur quatre points :

  • le passage des vitesses : en montant les rapports plus vite, on limite les pertes d’énergie dues à la friction et donc, on économise le moteur et le carburant
  • la régularité : une vitesse constante, sans accélérations et freinages incessants, limite la consommation d’énergie du moteur – et vous permet d’être plus serein
  • l’anticipation : cela permet d’éviter notamment les freinages d’urgence et autres changements de vitesse précipités ou répétés ; en outre, adapter votre vitesse ou la réduire vous permet aussi d’économiser le carburant
  • l’entretien de votre véhicule : une voiture en mauvais état est source de pollution et de dangers pour son conducteur, ses passagers et les autres usagers de la route ; des pneus usés, un mauvais parallélisme ou une huile trop vieille sont autant de facteurs qui rendent votre voiture plus “gourmande”

D’autres points sont aussi à garder en tête : coupez le moteur lorsque vous restez arrêté plus d’une minute, ne “forcez” pas sur votre voiture quand le moteur est froid, employez le régulateur de vitesse, ne surchargez pas votre voiture et limitez l’utilisation de la climatisation.

Une conduite économique rend nos routes plus sûres

En recommandant une conduite plus sereine, l’éco-conduite conduit chacun à mieux anticiper la circulation, les imprévus et les actions des autres conducteurs. Cela demande une plus grande vigilance, ce qui a pour effet de rendre les routes plus sûres et, à terme, de réduire le nombre d’accidents. En entretenant mieux votre véhicule, en réduisant votre vitesse maximale et en conduisant plus souplement, vous apportez votre contribution concrète à la sécurité routière. Il n’y a pour l’instant pas de chiffres officiels pour confirmer l’impact de cette nouvelle conduite responsable sur le nombre d’accidents, mais il serait de l’ordre de 10 % de collisions en moins au bas mot. De quoi vous donner envie de passer à l’éco-conduite, d’autant que votre portefeuille et la planète aussi vous diront merci !