Les conseils pour conduire par temps de brouillard et limiter les risques d’accident sont assez simples. Les zones embrumées altèrent la vue de la chaussée et des obstacles éventuels ; en conséquence, la première règle à appliquer est la suivante : réduisez votre vitesse ! Voyons plus en détail les bons réflexes à adopter par temps brumeux.

Une mauvaise visibilité doit entraîner une attention accrue

Prendre la route en hiver implique différents risques : une chaussée enneigée, qui peut nécessiter l’usage de chaînes, une route gelée, de la pluie ou du brouillard. Ce dernier complique considérablement le trajet pour les conducteurs, d’autant que les tests du permis de conduire ne préparent pas vraiment à ce genre de situation… Le brouillard a plusieurs effets : il diminue la visibilité des véhicules et des obstacles, fatigue le conducteur par l’attention accrue que requiert la conduite et entraîne des effets d’optique.

La brume peut être accompagnée de fortes gênes dans la perception de la route par les automobilistes : les lumières deviennent éblouissantes, les contours des obstacles s’estompent et les distances sont trompeuses, sans parler d’une adhérence moindre en cas de chaussée mouillée… La prévention des risques d’accident consiste donc à maintenir vos distances de sécurité, à anticiper au maximum et à freiner en douceur, mais le plus important reste ceci : réduisez votre vitesse par temps de brouillard !

Vérifier la pression des pneus et le bon fonctionnement des feux de croisement et de brouillard

Par temps de brouillard, de neige, de verglas ou de pluie intense, il convient d’allumer vos feux et de ralentir pour éviter l’aquaplaning. De même, des pneus en bon état sont importants pour assurer votre sécurité. Les conseils pour conduire par temps de brouillard et limiter les risques en matière de sécurité routière, pour les véhicules comme pour les piétons, sont enseignés dans les auto-écoles. Pour protéger les piétons et les deux-roues, moins visibles par temps brumeux, réduisez votre vitesse. Ne cherchez pas à suivre les voitures de trop près : les routes, surtout par temps froid, peuvent être glissantes et rallonger votre distance de freinage. Il est possible de limiter le risque d’accident en suivant quelques conseils de base pour conduire dans le brouillard : maintenez une vitesse réduite et constante, nettoyez régulièrement vos optiques pour conserver la bonne efficacité de vos feux de croisement et de brouillard, évitez de dépasser les autres véhicules et restez sur la file de droite.

Pour conclure ces quelques conseils pour conduire par temps de brouillard et éviter les risques d’accident, rappelons que le phénomène de brume ou de brouillard givrant, bien que rare au Maroc, entraîne des conditions de circulation particulièrement dangereuses. Compte tenu des risques d’accident, le brouillard est un temps par lequel, si possible, mieux vaut éviter de prendre le volant.