À première vue, embarquer davantage de personnes que ce pour quoi votre véhicule est conçu ne semble pas constituer un risque supplémentaire d’accident automobile. Et pourtant : manque de visibilité, gêne du conducteur dû au manque d’espace, déconcentration découlent d’un trop grand nombre de passagers. Et, plus important encore : si vous transportez six personnes dans un véhicule prévu pour cinq, l’une d’entre elles ne pourra pas s’attacher.

Des règles propres à chaque véhicule

Qu’il s’agisse d’une voiture, d’un utilitaire ou d’un camping-car, tout véhicule dispose d’une carte grise. Sur celle-ci figure le nombre de places assises prévues : ceci constitue le maximum admis. Ce chiffre correspond, dans les faits, au nombre de ceintures de sécurité équipant le véhicule. Concrètement, si votre voiture possède trois places à l’arrière mais seulement deux ceintures, vous ne pouvez légalement transporter que deux personnes sur la banquette.

Les sanctions encourues en cas de contrôle des forces de l’ordre restent assez faibles. Le code de la route ne prévoit pas clairement la situation dans laquelle les passagers ne disposent pas tous d’une place assise. Cependant, le non-respect du port de la ceinture de sécurité est sanctionné : le montant de l’amende est fixé à 1400 dirhams et le conducteur se voit retirer un point sur son permis. De plus, s’il s’agit d’un transport en commun, le véhicule peut être immobilisé, voire emmené en fourrière.

Conduire une voiture ou tout autre véhicule automobile avec des passagers en excès constitue une prise de risques réelle. Même si cela reste faiblement sanctionné, la sécurité de tous implique de bannir cette pratique.

Une question de bon sens

De nombreux points à respecter dans le code de la route découlent d’une simple volonté d’assurer la sécurité des usagers. Les amendes ou la confiscation du permis que prévoit la loi n’ont pour but que d’inciter chacun à prendre sa part de responsabilité dans la sécurité routière. Ainsi, le fait de transporter des passagers non attachés parce que trop nombreux met leur vie en danger : en cas de choc, ils risquent tout bonnement de traverser le pare-brise !

En cas d’accident, les assurances auto peuvent tout à fait prendre en compte la présence de passagers en surnombre dans votre automobile et refuser de vous indemniser. Quant à la perte de points encourue, même faible, elle doit vous faire prendre conscience du risque réel que vous faites peser sur vous-même et sur les autres en acceptant d’emmener davantage de personnes que ce que votre véhicule est prévu pour transporter en toute sécurité.