Aujourd’hui, nous abordons les raisons qui peuvent entraîner une demande de renouvellement de votre certificat d’immatriculation (carte grise). Quels sont les motifs acceptés ? Quelles démarches devez-vous effectuer ?  Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

Quels peuvent être les motifs de renouvellement de votre carte grise ?

Les autorités marocaines vous permettent de demander un nouveau certificat d’immatriculation dans les situations suivantes :

  • à l’expiration de la validité du support (qui est de 10 ans) ;
  • lors de toute modification des caractéristiques techniques ou de l’immatriculation du véhicule (en cas de transformation entraînant un changement d’utilisation, par exemple) ;
  • si une dégradation de la carte grise entraîne l’illisibilité des informations qui y sont enregistrées ;
  • mainlevée en cas de liquidation de crédit.

Notez qu’en cas de perte ou de vol, vous devez faire une demande de duplicata (et non de renouvellement) de votre carte grise. Sachez aussi que, si le changement concerne uniquement votre adresse, l’administration actualise directement les informations sur le certificat d’immatriculation sans que vous ayez à le renouveler.

Comment préparer le dossier de demande et auprès de qui le déposer ?

Pour constituer votre dossier et solliciter le renouvellement de votre titre, vous devez fournir les documents suivants :

  • l’imprimé spécial, appelé « formule BI ou BII » selon le mode d’achat, que vous aurez rempli avec soin sans oublier de le signer ;
  • les documents justificatifs de la résidence ;
  • votre carte grise d’origine ;
  • les justificatifs adéquats selon votre situation : mainlevée en cas de liquidation de crédit, procès-verbal de réception à titre isolé suite à une transformation du véhicule ;
  • la quittance de paiement des droits d’échange prévus par la législation et la réglementation en vigueur ;
  • le montant de l’amende en cas de dépassement du délai légal, soit un mois à partir du changement effectif (500 DH, avec majoration de 10 % par mois de retard).

Vous devez déposer votre dossier complet auprès du service provincial / préfectoral de la sécurité routière du lieu de votre résidence, qui vous remet un récépissé valable 60 jours servant de preuve du dépôt. Passé ce délai, le service provincial/ préfectoral de la sécurité routière vous délivre votre nouveau certificat d’immatriculation.